• Accueil
  • > Recherche : ressusciter morts

Pushing Daisies, la série qui va cartonner

6102007

Pushing Daisies, la série qui va cartonner  246mdzc20 Minutes.fr a établit une liste des dix séries qui sont amenées à devenir des succès cette saison. Le classement établit voit Pushing Daisies occupé la première place. Voici ce qui est dit concernant la série d’ABC:

Un pré-ado découvre par hasard qu’il a le don de ramener à la vie les morts par simple contact physique. Mais si les toucher les ranime, un deuxième contact leur est fatal. A l’âge adulte, Ned utilise son don pour ressusciter son premier amour. Et se condamne ainsi à ne plus pouvoir la toucher, sous peine de la tuer définitivement… Dans la veine de Little Miss Sunshine pour sa photo haute en couleur et le charme de son univers délicieusement régressif, la nouvelle série d’ABC est une réussite : scénario original, acteurs attachants, rythme trépidant et situations hilarantes… Le tout saupoudré d’une pincée de romantisme…. La grande force de la série est son casting exécutif: créée par Bryan Fuller, déjà à l’origine de Dead like Me, auquel Pushing Daisies emprunte l’univers mortuaire sans être macabre, et scénariste de Heroes, le gros succès de NBC l’année dernière, la série compte également Barry Sonnenfeld (Men in Black, Les valeurs de la famille Adams) à son générique. Deux influences identifiables dès le pilote.

Le reste du classement est le suivant:

  1. Pushing Daisies (ABC)
  2. Tell Me You Love Me (HBO)
  3. The Riches (FX)
  4. Burn Notice (USA Network)
  5. Journeyman (NBC)
  6. Aliens in America (CW)
  7. Californication (Showtime)
  8. K-Ville (FOX)
  9. The Sarah Connor Chronicles (FOX)
  10. Meadowlands (Showtime)

Si vous voulez lire le dossier concocté par 20 Minutes, cliquez ici.




La critique du pilote par Series News

9082007

 

Voici une nouvelle critique du pilote de Pushing Daisies, cette fois-ci faite par olivier4876 du site Séries News:

Preview du pilot de Pushing Daisies

C’est la période des preview en ce moment aux Etats-Unis. Les grandes chaînes proposent le visionnage des différents pilots des nouvelles séries qui vont inonder les écrans américains dès septembre. Je vous propose de partir à la découverte de la nouvelle création de Bryan Fuller, Pushing Daisies. Cette nouvelle série prendra place sur ABC. La série sera diffusée le mercredi soir. Pushing Daisies bénéficie de critiques excellentes des spécialistes.

Alors ces compliments sont-ils justifiés ? Tout d’abord le pitch. Le pilot nous présente le héros principal, Ned. Ce jeune homme, bien sous tout rapport, présente une particularité assez originale. Il est capable en touchant les morts de les ramener à la vie. Situation plutôt envieuse, s’il n’y avait pas une contrepartie assez douloureuse. En effet, s’il a le malheur de retoucher ces personnes, elles remeurent aussi tôt. Il en fait la triste découverte en tuant sa mère à l’âge de neuf ans. De plus, il ne peut ressusciter ces personnes que pendant une minute. Sinon, une autre personne présente dans l’entourage meurt aussitôt. Il décide d’utiliser ce don pour venir en aide à un détective privé, Emerson Col. Ned est mis face à une situation particulière lorsqu’il se retrouve face au cadavre de son amour d’enfance. Il décide de la ressusciter, malgré les règles qu’il s’est fixé.

Pushing Daisies reprend tous les codes propres à Brian Fuller, que l’on a pu découvrir grâce à Dead Like Me: une réalisation originale, une intrigue mélodramatique, des situations caucasses, des personnages hors du commun. On sent les nombreuses influences de Fuller. Ce pilot m’a tout de suite fait penser à Charlie et la chocolaterie et de manière plus générale à l’oeuvre de Tim Burton. La narration, les couleurs dans les décors, le décalage par rapport à la réalité tout rappel le film avec Johnny Depp. Les personnages complètement loufoques lorgnent un peu du côté de David Lynch et notemment ceux de Twin Peaks (l’une des tantes de Chuck rappelle étrangement la femme à la bûche).

Même si l’idée de départ n’est pas une trouvaille révolutionnaire (l’idée de la réssurection pendant un court moment a été utilisée de manière un peu plus dramatique dans le spin-off de Doctor Who, Torchwood) Pushing Daisies propose l’un des meilleurs pilots que l’on ait pu voir depuis un moment. Tout fonctionne. La relation entre Ned et Emerson (l’excellent Chi McBride plus connu pour son rôle dans Boston Public et son étonnante composition dans la première saison de House) est très bien rendue à l’écran. La réalisation est d’une originalité a toutes épreuves. Petit bémol, la série arrivera-t-elle à tenir dans le temps. Le concept peut s’user assez vite. Espérons que Fuller prendra en charge la série malgré un emploi du temps surchargé avec la resurection de Dead Like Me.




La critique du pilote par TV News

9082007

Certaines personnes ont eu la chance de pouvoir voir l’épisode pilote de Pushing Daisies. Les premières critiques commencent à apparaître sur le Net. Voici celle faite par Cole, du site TV News:

Avant-première séries USA 2007 / 2008: 1 – Pushing Daisies

J’avais commencé l’année dernière mes chroniques des pilotes par la seule nouveauté de la CW. Rappelez-vous, c’était cette série sans intérêt sur une famille en fuite dont le père était injustement accusé de meurtre. Ce mauvais choix m’avait porté malheur puisque la suite des pilotes n’était vraiment pas fameuse. J’ai donc décidé cette année de briser le mauvais sort en commençant par un petit bijou : Pushing Daisies.

Pushing Daisies est donc le pilote le plus attendu de la saison et pour cause, c’est incontestablement le meilleur pilote qu’il m’est pour l’instant été donné l’occasion de voir cette année et en tout cas le plus original. Dès les premières minutes, Barry Sonnenfeld nous plonge au cœur d’un monde magique, féérique qui va nous enivrer jusqu’à la dernière seconde. De mémoire, je ne me souviens pas avoir vu pilote aussi original depuis celui de Desperate Housewives, même si le genre est totalement différent. Pour vous donner une idée, l’ambiance est un savant mélange de Charlie et la chocolaterie et Amélie Poulain, saupoudré de Big Fish et d’Edward aux mains d’argent. On se croirait d’ailleurs transporté en plein dans un film de Tim Burton. Un genre auparavant révolu au cinéma jusqu’à ce que Pushing Daisies vienne briser les codes.

Le pitch, vous le connaissez certainement, c’est l’histoire du gentil Ned qui a le pouvoir de faire revenir des morts à la vie à l’aide d’un simple toucher, le second étant mortel. Mais si le ressuscité reste en vie plus d’une minute, une autre personne mourra sur Terre histoire de réinstaurer l’équilibre. Et c’est justement ce qui arrive quand Ned décide de ressusciter son amour d’enfance, Chuck, qui vient d’être mystérieusement assassinée. Car même si il l’avait depuis toujours perdu de vue, il en était resté éperdument amoureux. Mais la mauvaise nouvelle est que notre ami Ned ne peut plus retoucher sa chère et tendre sous peine de la voir disparaître à jamais.

Le décor est donc assez vite planté sous les traits d’une voix off enivrante et un peu vieillotte qui fait très conte de fée des années 60. Car la force de Pushing Daisies est incontestablement son univers merveilleux et tout en couleur, aux couleurs acidulées et résolument flashy. On se croirait pour ainsi dire dans un véritable conte animé dont le pilote regorge par ailleurs d’allusions. La scène de présentation m’a d’ailleurs fortement rappelé celles de Charlie et la Chocolaterie avec l’inénarrable Willy Wonka. On enchaine rapidement d’une anecdote à l’autre en racontant les moments clés de l’enfance de Ned jusqu’à la scène où il embrasse Chuck sous un coucher de soleil digne des plus beaux contes de fées. Car oui, Pushing Daisies fait véritablement figure de conte de fées moderne, en moins sirupeux evidemment puisqu’il s’agit tout de même de meurtres. Et c’est là l’originalité de la série, elle mélange les genres, les émotions, tout en gardant son univers déjà si unique.

On pourrait penser que la série finisse par être indigeste et dégoulinante de bons sentiments mais au contraire, l’équilibre est trouvé, c’est à la fois très rythmé et très drôle. Et puis un peu de sucré n’a jamais fait de mal à personne. Les scènes s’enchainent, toutes plus succulentes les unes que les autres. Le casting est parfait, Chi McBride est excellent et les dialogues sont divins. Il y a notamment une ligne de script que j’ai du repasser à peu prés 450 fois avant d’en comprendre le sens exact et que j’ai trouvé merveilleuse. Il s’agit de Ned qui explique au détective le principe d’être mort puis d’être vivant à nouveau. Elle est intraduisible en français, je vous la transcripte donc en anglaise, méditez : « You’re either living or you’re dead. When you’re living your life when you’re dead, that’s what you are but you’re dead and then you’re not, you’re alive again ».

Et le pilote est rempli de ce genre de boutades dont on sent déjà qu’elles vont rester culte. Telle la réplique de Ned quand il réanime sa dulcinée : « That’s not weird (bizarre), it’s magical !« . Et paradoxalement, cette phrase décrit à la perfection la série. D’autres scènes sont également irrésistibles comme quand Ned et le détective rendent visite aux deux tantes à Chuck. L’une est déjantée et tire un grand coup de fusil à pompe sur le meurtrier de sa nièce et l’autre est vieille fille et ne supporte pas qu’on la touche. D’ailleurs, je pense que le filon à exploiter de Pushing Daisies se situe véritablement ici. La série se doit de développer des personnages atypiques et totalement extravagants pour être véritablement accrocheuse. Car un bon pilote ne fait pas une bonne série, c’est bien connu, demandez donc à David Crane et sa série The Class !

Et si le scénario en lui-même est finalement assez basique, qu’importe ! On se laisse bercer durant tout l’épisode, le sourire béas et enchanteur, tel un gosse devant un dessin animé Disney. Même la relation platonique entre Ned et Chuck, que l’on aurait pu imaginer gnan gnan, est extrêmement bien amenée, touchante et triste à la fois puisqu’ils ne peuvent se toucher ! La dernière scène où les deux amoureux (oui, vous n’avez pas entendu ce terme depuis la classe préparatoire mais il leur va tellement bien !) se serrent leurs mains respectives car ils ne peuvent pas serrer celle de l’autre est terriblement attendrissante. Si bien quand le pilote se finit, on a déjà l’impression de faire nous aussi partie de ce monde merveilleux et on a qu’une envie … y retourner !

En deux mots : Un vrai conte de fée moderne avec un univers atypique, enchanteur et totalement kitch que l’on a plus envie de quitter. En espérant toutefois que la série ne se contente pas d’épisodes indépendants et qu’elle n’a pas déployé les grands moyens que pour le pilote. Les bases sont donc posées pour une série qui ne demande qu’à devenir culte. Je serais là en septembre !

Note : 9/10




Spoilers

8082007

SAISON 2 (2008 / 2009)

  • Nous verrons plus les Darling Mermaid Darlings… et nous ferons également la connaissance de leurs rivales.
  • Lily et Vivian vont plus s’ouvrir au monde et pourraient même rencontrer l’amour !
  • Cette saison va un plus creuser la fascination d’Emerson pour les livres.
  • La couleur des habits de Ned ne va pas changer. On va rester sur du gris et noir, afin qu’il reste le centre d’attention de la série.
  • Chuck va découvrir qui est sa vraie mère ! Cela aura bien sûr des conséquences sur sa relation avec Ned.
  • Dans un des épisodes, on va suivre Emerson qui va se lancer dans des recherches au sujet de sa fille disparue.
  • Un des personnages de Pushing Daisies est gay. Il s’agit du coroner, joué par Sy Richardson. Il va se révéler que l’homme a le béguin pour Emerson.
  • Nous allons faire la connaissance des demi-frères jumeaux de Ned. On les avait aperçus pour la première fois dans un flashback de Ned, dans l’épisode Girth.

Episode 1 (Bzzzzzzzz !):

  • Olive va craquer et décide de faire ses valises en plein milieu de la nuit. Craignant que son secret ne soit menacé, Lily suit en douce la jeune femme jusqu’à un couvent de religieuses !
  • Emerson écrit des livres sur son temps libre, l’un d’entre eux s’intitule Lil’ Gumshoe.
  • Dusty Fitz, récemment veuf, fait appel à Emerson pour lui demander d’enquêter sur la disparition de sa femme, Kentucky. Selon la police, elle aurait trouvé la mort suite à un « incident de travail ». Son mari la soupçonne d’avoir eu une liaison et elle s’apprêtait à le quitter.
  • Kentucky travaillait chez Betty’s Bees, une boutique spécialisé dans la confection de produits de beautés à base de miel. Elle est morte à 26 ans, 3 semaines, 5 jours et 39 minutes. On la retrouvait morte au volant de sa voiture de fonction.    

 

Episode 2 (Circus, Circus):

  • L’épisode débute avec le jeune Ned. On le voit en train d’utiliser son don pour ressusciter des bébés oiseaux. Mauvaise idée puisque cela va avoir des conséquences sur le projet de sa classe.
  • Emerson est engagé par une certaine Georgeann Heaps pour retrouver sa fille disparue, Nikki. Son enquête le mène dans le milieu du cirque où il rencontre un mime, Bryce Von Deenis et une voiture remplie de… clowns morts !
  • Chuck emménage dans un appartement en face de chez Ned. Même s’ils ne vivent plus ensemble, elle continue à venir au Pie Hole. Tous les deux essaient de rester proches l’un de l’autre, même si cela s’avère plutôt difficile.
  • Olive est toujours au couvent. Elle décide d’y séjourner plus longtemps que prévu.

 

Episode 3 (Bad Habits):

  • Nous verrons un flashback d’Olive, alors âgée de 9 ans, 20 semaines, 4 jours, 11 heures et 33 minutes. Elle est en train de suivre sa première leçon d’équitation et est complètement obsédée par les chevaux. Elle demande à ses parents si elle peut avoir un Arabian, mais sa demande sera rejetée. Olive décide alors de partir elle-même chercher un cheval… et découvre finalement un dinosaure fossilisé. La petite fille échange le précieux objet contre un cheval arabe blanc.
  • Retour dans le présent: Soeur Olive part à la recherche de truffes en compagnie de Pigby, sa truie de chasse. Une de ses collègues soeurs est retrouvée morte et se serait apparemment suicidée. Sauf qu’Olive n’y croit pas. Elle engage Ned et Emerson pour mener l’enquête. Il s’avère que la défunte n’était pas aussi sincère qu’on pouvait le croire. Alors que Ned, Emerson, Chuck et Olive tentent de déterminer les causes de la mort de la religieuse, la police du Vatican, la Pope’s 007′s, arrive.
  • Ned est inquiet de voir Chuck autant résolu à clarifier son passé…

Episode 4 (Frescorts):

  • Emerson enquête sur la mort d’un dénommé Joe. Cela le mène à se rendre chez My Best Friends Inc., une société permettant aux gens de chosir un « ami idéal ».
  • Olive et Chuck se rendent chez My Best Friends Inc. pour en savoir plus.
  • Randy Mann, le colocataire de Joe, est un chauffeur de taxi fantasque; ce qui en fait le suspect numéro 1…
  • Afin de soutirer des infos à Randy, Ned l’invite au Pie Hole pour une leçon de cuisine gratuite. 
  • Emerson reçoit une visite inattendue: celle de Calista, sa mère !

 

Episode 5 (Love Some, Dim Sum):

  • Le jeune Ned joue à la roulette avec des garçons de sa classe. Il met en jeu des chocolats avant de se rendre compte de leurs valeurs, lorsque les paris sont clos…
  • De retour dans le présent, Lai Di demande de l’aide à Emerson. Son mari, Bao, a été assassiné.
  • Lorsque Ned redonne vie à Bao, Chuck se découvre un talent caché.
  • Bao n’a pas encore réalisé qu’il est mort et panique. Il clame haut et fort qu’ »ils » veulent le tuer parce qu’il a perdu un pari.
  • Ned et son équipe découvre que la fille de Bao, Mei, doit se marier avec un homme ayant des liens avec les personnes qui voulaient la mort de son père. Elle l’épouse dans le but de payer les dettes de son père. 
  • Sous couverture, Chuck et Olive d’un côté, Ned et Emerson de l’autre, vont tenter de mettre un terme aux agissements des escrocs. Mais le plan ne se passe comme prévu…
  • Ned se pose des questions sur son père et se demande si l’opinion qu’il s’en est fait repose vraiment sur des faits…


Episode 6 (Oh Oh Oh… It’s Magic):

  • Le Great Herman pense que sa vie est en danger et demande de l’aide à Emerson. Ce dernier, accompagné de Ned, Chuck et Olive, se rendent au Conjurer’s Castle pour voir s’ils trouvent la personne qui voudrait tuer le client d’Emerson.
  • Tout porte à croire que le suspect numéro un soit l’assistant d’Herman, mais comme Olive va le découvrir, les apparences sont trompeuses quant il s’agit de magie.
  • Ned va découvrir une surprise »double », surprise qui concerne son passé.

 

Episode 7 (Robbing Hood):

  • Un avocat fait appel au service d’Emerson. Son employeur, Gustav Hoffer,  a été retrouvé mort à la suite d’un vol qui aurait mal tourné. Mais l’homme de loi n’y croit pas. 
  • Entre des servants aux faux accents et une très jeune femme, les suspects ne manquent pas pour nos trois détectives.
  • Au cours de l’enquête, Ned se retrouve dans une salle remplie de têtes d’animaux morts ! Aïe !
  • Un homme du passé de Chuck ressurgit. Il a de nombreuses questions à poser: il faut dire que le cercueil où elle était censée reposer est vide… 

 

Episode 8 (Comfort Food):

  • Olive assiste Ned au Papen County Comfort Food Cook-Off. Ils doivent affronter Marianne Marie.
  • Au courant de l’amour qu’Olive porte à Ned, Vivian décide lui venir en aide par le biais de subtiles commentaires.
  • La victime de cet épisode est le Colonel Likken. Sa veuve a besoin de sa recette secrète pour être adoptée par la famille du défunt. Ned rescussite donc le Colonel pour la récupérer, avec l’aide d’Olive. Malheureusement, la recette secrète a disparu.
  • Ned va redonner vie au père de Chuck. Tout ne se passera pas comme prévu…

 

 

SAISON 1 (2007 / 2008)

  • Le pouvoir de Ned n’a d’effet que sur les morts et non sur les vivants. Pour qu’il puisse rescuciter les morts, il doit avoir contact corporel.
  • Pushing Daisies se passe de nos jours. C’est pour garder un côté conte de fées que l’on peut voir des éléments qui font plutôt rétro, comme par exemple ces voitures qui semblent tout droits sortir des années 60 – 70.
  • Lors d’un chat, Kristin Dos Santos de E ! a spéculé sur la possibilité que la mère de Chuck pourrait toujours être en vie !

 

Episode 2 (Dummy):

  • Un flashback nous montrer le jeune Ned en train de disséquer une grenouille.
  • La victime que Ned va ressusciter pendant un court instant est un homme de 45 ans, Bernard Slaybaugh. Celui-ci a trouvé la mort à cause du mannequin d’un crash test.
  • Il se pourrait qu’on voit Krisitin Chenoweth (Olive) chanter une chanson au chien de Ned. Elle y révèlerait ses sentiments pour ce dernier.

 

Episode 3 (The Fun in Funeral):

  • La victime à ressusciter ici est un dénommé Donald Funk. Il est mort en se faisant tirer dessus. On apprend que Funk travaillait aux même pompes funèbres que Lawrence Schatz, que Ned a découvert mort une minute après avoir rendu la vie à Chuck dans le pilote de la série. Funk et Schatz étaient associés dans le vol de fleurs des tombes mais aussi dans les bijoux portés par leurs défunts clients.
  • Emerson, Ned et Chuck enquêtent sur le cas de bijoux volés et tentent de résoudre un meurtre / suicide.

 

Episode 4 (Pigeon):

  • Notons la présence de Jayma Mays dans le rôle d’Elsita, qui vit et travaille dans un moulin à vent.
  • Ned se sent frustré vis-à-vis de Chuck: il est amoureux d’elle mais ne pourra jamais la toucher ! Il confit son désarroi à Emerson. (Source: PushingDaisies.fr)
  • Le mort de cet épisode est un aviateur agricole qui est décédé dans un accident d’avion. Mais sa femme, Becky Caden, n’y croit pas une seconde ! Elle veut démontrer que son défunt mari ne s’est pas suicidé afin de toucher l’argent de l’assurance et demande donc l’aide de Ned et Emerson. Grâce au don de notre héros pâtissier, on apprend que monsieur a été victime d’un pirate de l’air. (Source: PushingDaisies.fr)
  • Ce qui pousse à penser que l’aviateur s’est suicidé est le fait qu’il se soit crashé dans un building. Ned est désemparé lorsqu’il voit Chuck tombé sous le charme de l’unique survivant de l’accident.
  • Lorsque Ned ramène à la vie le mort, celui-ci lui dit qu’il a été victime d’un pirate de l’air. Après enquête, notre pâtissier, accompagné d’Emerson, découvrent que le pirate en question est l’homme dont Chuck s’est amourachée.
  • Olive prend un pigeon blessé pour envoyer un message de détresse aux tantes Lily et Vivian.

 

Episode 5 (Girth):

  • Les personnages suivants seront présents dans cet épisode: tout d’abord, Mamma Jacobs, une femme d’une soixantaine d’années décrite comme drôle et douce. Il y aura également John Joseph Jacobs, un grand et séduisant trentenaire, ancien Jockey. Un autre Jockey sera aussi de la partie. Son nom: Pinky McCoy. Au contraire de John Joseph, il est de petite taille.
  • Emerson et Olive traquent le « fantôme » qui a tué les jockeys à l’ancien hippodrome où Olive était autrefois jockey. Avec l’aide de Ned et Chuck, ils essaient de résoudre le grand mystère.
  • Un jockey a trouvé la mort et Olive tente de convaincre Ned et Emerson de le ramener à la vie. Le mort apprend aux deux hommes qu’il a été tué par John Joseph Jacobs mais celui-ci est mort il y a sept ans de cela, ce ne pouvait donc être que son fantôme qui l’a tué ! Olive affirme que le « fantôme » est revenu pour se venger du groupe de jockeys qui l’avait tué quelques années auparavant.
  • A l’occasion d’Halloween, Chuck décore le Pie Hole et elle et Olive entrent en conflit car si la serveuse affirme que Ned déteste cette fête, Chuck soutient le contraire. Crêpage de chignon en perspective !

 

Episode 6 (Bitches):

  • Un homme est retrouvé mort et lorsque Ned lui redonne la vie, il lui dit que c’est sa femme qui l’a tué. L’homme était polygame (il avait quatre femmes, ce qui ne va pas arranger les choses !) ce qui aura le don de rendre furieux Emerson, surtout lorsqu’il découvre que les épouses du défunt vivent les unes à côté des autres et qu’en plus, elles ont en commun d’être reliées, d’une façon ou d’une autre, aux chiens !
  • La première femme s’appelle Hilary et tient un magasin de vêtements et accessoires pour chiens. Heather, la seconde épouse, est une psychologue pour animaux de renommée et intervient chaque semaine dans une émission de radio, Doggonit. L’épouse numéro trois se nomme Simone et possède un studio d’entraînement d’obéissance pour chiens. On en termine enfin avec la dernière épouse, Holly, la plus jeune des quatre, qui élève des labradors qu’elle offre ensuite aux aveugles.
  • Emerson, Ned, Chuck ainsi qu’Olive interrogent chacune des femmes afin de savoir qui d’entre elles a tué le pauvre homme.
  • Une des femmes va attaquer Emerson.

 

Episode 7 (Smell of Success):

  • C’est dans cet épisode que Paul Reubens débutera l’aventure Pushing Daisies. Rappelons qu’il joue le rôle de Oscar Vibenius, un expert olfactif travaillant pour le DWP qui sent qu’il y a quelque chose de différent chez Chuck. Son personnage sera récurrent et tiendra une place importante dans les dernière partie de saison.
  • Emerson est appelé à travaillé sur le dossier de Juanita Gray. Assise à son bureau, cette dernière se penche et fait usage de son grand sens de l’odorat sur un livre quand, soudain, le livre en question explose et l’engloutit complètement !

 

Episode 8 (Bitter Sweets):

  • Tony DiNapoli est le nom du mort de cet épisode. Il semblerait qu’il ait été étranglé par une femme. Cependant, lorsque Ned le ramène à la vie, celui-ci lui dit que c’est Burly Bruce Carter qui l’a tué, avec l’aide de sa petite amie, qui est en fait une vraie poupée !
  • L’ouverture d’un magasin de confiserie juste à côté du Pie Hole entraîne une chute des ventes de la pâtisserie.
  • Alfredo en pince pour Olive qui n’en a que faire puisqu’elle n’a d’yeux que pour son Ned !
  • Il y aura une scène où nous verrons Ellen Greene (Vivian) chanté du Cat Stevens.
  • Cet épisode signe l’introduction dans Pushing Daisies du personnage de Dilly Balsam (interprétés par Molly Shannon), propriétaire de la confiserie qui fera concurrence au Pie Hole.
  • Les Balsam, qui viennent d’ouvrir leur boutique, le Bitter Sweets Sweets Emporium, veulent que le Pie Hole mette la clé sous la porte. Cela va entrainer une mort accidentelle, qui conduira Ned à passer quelques temps en prison.

 

Episode 9 (Corpsicle):

  • Lorsque Chuck découvre que Ned est lié à la mort de son père, elle décide de se rendre chez ses deux tantes et refuse de rentrer à la maison avec Ned. Pendant ce temps, Oscar tente de résoudre le « mystère » Chuck.
  • C’est le Nouvel An. Emerson et Ned enquêtent sur la mort d’un expert en sinistres travaillant pour l’Uber-Life Life Insurance Agency. Il a été retrouvé mort sur une rive enneigée. Leur investigation les mène chez Abner Newsome, un jeune homme de 14 ans ayant besoin d’un nouveau coeur, aussi bien littéralement que figurativement. Lui et sa mère, Emma, utilisent sa maladie pour obtenir gratuitement des présents de la part de la Wish-a-Wish Foundation en attendant sa transplantation cardiaque.
  • Nous allons découvrir pour la première fois un Ned colérique !
  • Chuck continue de « droguer » ses tantes.

 







fandudestindelisa84 |
Chansons de generique |
le destin de LISA!!! |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | veronicam
| THE X-FILES
| Blog le destin de lisa